Clic droit désactivé ! / Right click disabled !

Photos de la comète Neowise depuis la Réserve Internationale de Ciel Etoilé des Cévennes

C’est l’événement astronomique auquel vous n’avez pas pu y échapper depuis le début du mois de juillet : la comète C/2020 F3 Neowise ! 🙂

J’ai eu la chance de pouvoir la photographier et l’observer pendant les Nuits du Causse Noir, un rassemblement d’astronomes et d’astrophotographes amateurs de toute la France (pour en savoir plus : https://www.nuits-causse-noir.fr/ ).

La particularité de ce site est qu’il se situe dans la Réserve Internationale de Ciel Etoilé (RICE) des Cévennes : cette zone est encadrée par des règles strictes en matière d’éclairage public, permettant de contenir une pollution lumineuse (très) faible sur dizaines plusieurs km. Le ciel y est très transparent et sombre, parmi les plus noirs de France avec la RICE du Pic du Midi, du Mercantour, le Triangle du Quercy ou bien encore les zones de montagnes (Alpes, Pyrénées…).

Les conditions sont donc excellentes pour photographier la comète avec finesse.

 

Regardez la taille de la comète par rapport à la Grande Ourse (vers le 20 juillet), elle est monstrueuse : aussi grande que la “Grande Casserole” !

 

Lorsque nous photographions la comète de plus “près”, nous découvrons que les 2 queues ne sont pas de simples traits de lumière. Au contraire, elles sont modelées par le vent solaire et l’évaporation de la glace du noyau.

Cette image illustre désormais la page Wikipedia concernant la comète Neowise.

Pour l’occasion, elle est en HD, à découvrir ici : Neowise sur Wikipedia en HD

 

3 parties sont visibles :

  • la zone blanche (près du noyau), appelée la chevelure
  • la grande queue dorée, composée de poussière
  • la queue bleutée, composée de gaz ionisée

Nous ne le voyons qu’à peine sur cette image basse définition, mais le halo du noyau est bleu-vert, confirmé sur d’autres images de la comète par plusieurs astrophotographes.
Les 2 queues sont immenses : plusieurs millions de km de longueur. D’ailleurs nous n’en voyons qu’une toute petite partie sur la photo, qui doit représenter 1/4 de sa taille totale apparente depuis la Terre. J’ai lu ici ou là que la queue ionisée ferait 50 millions de km, soit 1/3 de la distance Terre-Soleil !
J’avais prévu de photographier une partie plus large, malheureusement 2 problèmes successif de matériel et de météo m’on empêché de réaliser une image encore plus grande de Neowise. Dommage…

 

Côté matériel et traitement des images, voici les détails : 

Paysage Nocturne :

  • Nikon D750, Samyang 35mm f/1.4 AS UMC
  • Nodal Ninja VI RD-16 II
  • Panoramique de 20 images
  • 8s, f/2.8, 2500ISO
  • Traitement, assemblage et retouches sur DxO Photolab 3, Autopano Giga et Photoshop CC 2020

Neowise en détail :

  • Nikon D750, Samyang 135mm f/2
  • Nisi Natural Night
  • Monture de suivi Slik ECH-630 (dont le test effectué par mes soins se trouve ici )
  • 2 champs de 20x20s + DOFs
  • Pré-traitement Siril 0.99.2 (version de développement)
  • Traitement sur Astro Pixel Processor par David Malattia (gradient notamment)
  • Retouches sur Photoshop CC 2020