Clic droit désactivé ! / Right click disabled !

La Voie Lactée en Haute Définition

  • Voyagez dans une partie du centre de la Voie Lactée comme bon vous semble et découvrez une partie de ses secrets...

    Ouranos 135

    La Voie Lactée en haute définition

Un panoramique détaillé

100 photos (au stade actuel du projet) ont été assemblées pour former une image ultra haute résolution de notre galaxie.

Zoomez

Zoomez pour apercevoir des nébuleuses et des amas d'étoiles, ainsi que les détails magnifique des grandes structures de notre galaxie.

Conseil : passez en mode plein écran en cliquant sur l'icône carré en haut à droite de l'image !

Découvrez les objets célestes

Utilisez les points d'intérêts pour en savoir plus sur chaque objet (nébuleuse, amas). Vous pouvez faire disparaitre les icônes en cliquant sur l'entonnoir en haut à droite, afin de profiter pleinement de l'image.

Un portrait de notre galaxie

La Voie Lactée. Un nom que l’on entend régulièrement, synonyme d’étoiles, de gigantisme et de merveilles.

Cette immense formation de centaines de milliard d’étoiles est notre vaisseau dans l’univers : c'est une galaxie. Elle n’est pas la seule que nous connaissons, il y en a d’autres, de toutes formes, de toutes tailles et à toutes les distances, bien souvent éloignées de nous de plusieurs dizaines, centaines ou milliers de millions d’année-lumières…

Connaissons-nous par cœur la Voie Lactée pour autant, puisque nous y sommes en son sein ? Pas forcément. Certaines zones sont difficilement observables et restent un mystère pour les astronomes professionnels.

Avec un trou noir supermassif en son centre, des poches de gaz et de poussière bien plus grands et lumineux que notre système solaire, des étoiles binaires et autres joyeusetés étranges, la Voie Lactée recèle bien des secrets à découvrir.

Elle n’en reste pas moins l’une des choses les plus belles à observer dans notre ciel.

L’image que vous observez représente une partie de notre galaxie, vue en tranche. Cela est parfaitement normal : notre système solaire se situe à l’intérieur de la Voie Lactée, que l’on sait être de forme ronde et spirale, comme une toupie très aplatie, plus épaisse au centre.

Le soleil se situe sur la périphérie de la Voie Lactée, dans la « proche banlieue », sur le bras de Persée.

Toutes les étoiles de cette image se trouvent dans notre galaxie. Il y en a plusieurs millions sur cette photo.

La différence de couleur entre le fond très coloré et lumineux de la Voie Lactée et toutes ces zones noires, tentaculaires, comme des taches d'encres déversées sur le fond du ciel, interpelle. La Voie Lactée regorge de gaz et de poussières sombres : ce sont ces éléments qui opacifient notre galaxie composé de dizaines de millions d'étoiles par endroits, puisqu’ils passent « devant » ce tapis d’étoiles et de lumière.

Une mosaïque céleste complexe en très haute définition 

Cette image de la Voie Lactée fait partie du projet « Ouranos 135 », qui est détaillé un peu plus bas. Il s’agit ici d’une étape du projet, qui n’est pas encore terminé.

Cette grande image de 220 millions de pixels est composée de 100 photos, assemblées les unes aux autres avec la technique de la photographie panoramique.

Quelques données sur l’image, dans sa forme actuelle :

  • 40Go de données générées (RAW, fichiers TIFFs intermédiaires)
  • Panoramique de 100 photos
  • Le fichier image « master » est un .psb de 4,84Go
  • Plus de 60 heures de travail en traitement d'image cumulé (dont plus de 4 heures de temps de calcul cumulé pour la génération des fichiers)

Projet Ambassadeur et partenaire

Traitement d'image des RAW et assemblage

Les nébulosités sont visible par l’emploi d’un Nikon D750 Astrodon, modifié par Richard Galli. Le boitier reflex voit ainsi sa sensibilité dans les proches infrarouges augmentés de 20% à près de 95%.

Un objectif Samyang 135mm f/2 ED UMC, très réputé en astrophotographie, permet de prendre des images sans ajouter d’aberrations chromatiques, de coma ou de vignettage.

Même si le lieu avait très peu de pollution lumineuse (voir plus bas), un NiSi Natural Night en 77mm permet de contenir la pollution lumineuse de la côte méditerranéenne (De Cannes à Menton). Elle était visible à l’horizon, et ce à plus de 70km.

Les images, de 180s de temps de pose chacune, n’ont pas été accompagnées de darks, de flats ou d’offsets (DOF).

Pour arriver à un haut niveau de rendu sans faire apparaître de bruits ou de défauts résiduels, les RAW ont été traitées sur DxO Photolab. L’excellent logiciel possède la puissance de traitement nécessaire pour s’affranchir, dans ce cas présent, des contraintes imposées par la réalisation de DOFs. Le module de gestion du bruit PRIME intégré à DxO Photolab est très efficace, et permet de réduire significativement le bruit sans pour autant trop lisser les images.

Les RAW ont, par la suite, tous été générés en TIFFs 16 bits pleine résolution, pour être intégrés dans AutoPano Giga.

Le célèbre logiciel d’assemblage panoramique – malheureusement plus commercialisé à cause du rachat par GoPro de son éditeur et de son sabordage dans la foulée de la fermeture de la société française Kolor – est un indispensable pour manipuler les projets comme celui-ci, en conférant un grand contrôle sur la projection, la fusion et l’optimisation des images.

Enfin, l’image assemblée est traitée sur Photoshop CC sur de multiples corrections, principalement sur le gradient, la neutralisation de l'airglow et la réduction de la pollution lumineuse sur la partie centrale du bulbe galactique.

before after

 

 

Les images sont réalisées au col de la Bonnette, dans les Alpes de Haute Provence, à plus de 2800m d’altitude. Cette zone montagnarde exceptionnelle est désormais incluse dans la nouvelle Réserve Internationale de Ciel Etoilé du Mercantour.

Très appréciée des astronomes amateurs, elle propose l’un des ciels les plus purs de France métropolitaine.

Les conditions de prises de vues sont draconiennes. Le ciel doit être d’une excellente qualité (transparence), la météo dégagée sur l’ensemble de la nuit.

Etat du projet et prochaines étapes

Le projet Ouranos 135 à pour ambition de capturer la totalité de la Voie Lactée en haute résolution, en se concentrant sur son plan galactique ainsi qu’une zone de 80° « au-dessus » et « au-dessous » de son plan, incluant une partie des objets remarquables du ciel nocturne.

Ce projet, qui demande une planification, des moyens techniques, des conditions de réalisation ainsi que des compétences précises et complexes, se construit petit-à-petit depuis 2018.

Ce projet est une initiative personnelle, ce n’est pas une commande d’un quelconque commanditaire et n’a pas reçu de subventions.

Il est prévu de compléter la mosaïque d’ici 1 an pour la partie de l'hémisphère nord. La section visible à l'équateur terrestre est à prévoir.

  • Section M1 - Constellation de l'Aigle au Sagittaire - réalisée en août 2018
  • Section M1bis - Constellation du Cygne à l'Aigle - réalisée en juillet 2019
  • Section M1ter - Constellations du Sagittaire au Scorpion - à réaliser (2020)
  • Section M2 - Constellations de Persée au Cygne - à réaliser (2020)
  • Section M3 - Constellations du Grand Chien à Persée - à réaliser en hiver 2020 (RICE des Cévennes)
  • Section M4 - Constellations du Scorpion au Grand Chien - à réaliser aux Canaries

Mosaïque 360x180° du ciel, crédit photo : Serge Brunier - visible ici : Mosaïque de la Voie Lactée ESO

Utilisation de l’image (impression, support pédagogique, support scientifique)

Pour toute demande de tirages ou d'utilisation de l'image, vous pouvez me solliciter en envoyant un message via mon formulaire de contact.

Impression en tirage d'art

L’esthétisme remarquable de la Voie Lactée au travers de ce projet donne un excellent sujet pour une impression haut de gamme sur papier photo.

La résolution de l’image est suffisante pour que vous puissiez réaliser des tirages panoramiques de plus de 2,5m de long, avec une très bonne conservation des détails.

Les tirages sont effectués par le laboratoire Impression Fine Art, avec lequel je travaille pour réaliser les tirages de mes paysages nocturnes.

Support pédagogique et scientifique

L’image peut être utilisée à des fins pédagogiques et éducatives, pour les musées, associations, universités. Elle peut être également utilisée comme support d’illustration aux travaux de scientifiques.

La restitution fidèle des couleurs, de la magnitude des étoiles principales (celles des constellations portant des noms et/ou des lettres grecques), des structures des nébulosités sombres, de la visibilité des nébuleuses (émission, réflexion, planétaire), rémanents, amas globulaires et ouverts permet de donner un excellent outil de repérage et de détermination approximative des objets ainsi que de leur taille les uns par rapport aux autres.

Cependant, les réglages employés dans le logiciel d’assemblage Autopano Giga peuvent altérer certaines zones de l’image, ainsi que des distances et tailles précises des objets :

  • des étoiles situées dans les zones de recouvrement (partie commune à 2 images voisines) peuvent avoir été supprimées par fusion des 2 images
  • la projection de la Voie Lactée, capturée sur un plan sphérique (voûte céleste) puis représenté sur une image plane, est une Mercator. Même si ce choix est pertinent vu qu’elle fait partie de la famille des projections conformes (elle permet donc de conserver les angles), elle déforme légèrement l’image sur les distances (et donc les aires) lorsque nous nous éloignons de l’axe centrale de l’image (axe de la Voie Lactée). Le bord supérieur et inférieur de la mosaïque présentent donc des zones légèrement étirées verticalement (négligeable à l’œil, peut faire échouer un calcul astrométrique)
  • la position de la Voie Lactée en été, très verticale dans le ciel, créé une forme très légèrement en « S » du maillage de l’assemblage panoramique. Cette déformation a été corrigée manuellement le mieux possible, mais il en résulte une position absolue d’objets inexacte (NGC 7000 et M1 versus M27 vs M20 et M8, par exemple).