Clic droit désactivé ! / Right click disabled !

Les logiciels, applications mobiles, site web et livres pour l’astrophotographie

Les logiciels, applis mobiles, site web et livres sur l’astrophotographie

L’astronomie est une science qui possède une partie «mécanique»: les corps célestes, comme les planètes de notre système solaire, orbitent autour du Soleil de manière régulière. Avec des calculs et des méthodes appropriées, il est possible de déterminer avec précision des rapprochements, occultations (comme les éclipses), pluies d’étoiles filantes… pour les années et siècles à venir. Les passages des satellites artificiels ainsi que de l’ISS sont également parfaitement prévisibles, car nous connaissons les caractéristiques de leurs orbites et leur position en temps réel. Tous ces événements sont rassemblés dans des livres, guides, logiciels, applis mobiles ou sites internet qui vous permettent d'anticiper vos prises de vues.

Il en va de même pour la météo, composante indispensable de votre sortie, qui peut décider de la réussite - ou non - de vos images; elle doit être étudiée grâce à quelques outils disponibles gratuitement.

Il est donc possible et même impératif d’anticiper ces phénomènes et de pouvoir se préparer pour les prendre en photo. Un très bon exemple est cette image, visible à droite : grâce à tous ces documents, j'ai pu capturer la double conjonction de la Lune, Vénus et Mars était prévue dans les almanachs au 31 janvier 2017; grâce au planétarium Stellarium, il était possible de voir qu'à 19h59, en se plaçant à 30km à l'ouest du Mans (vers Le Lude), la Station Spatiale Internationale allait passer pile sur la planète rouge. Les outils météo m'ont indiqué une trouée au sud du Mans, au niveau de la ville du Lude (c'était plutôt nuageux ce soir-là). Il n'y avait plus qu'à photographier cette scène unique!

Les almanachs, guides et livres sur l'astronomie et l'astrophotographie

L’Almanach du ciel - Ciel et Espace

Ce guide présente, mois par mois, les événements célestes à ne pas rater, accompagné d’explications diverses en astronomie (focus sur des constellations, sur la Lune…), ainsi que d’articles sur l’histoire de cette science qui ne cesse de surprendre et de se renouveler. En deuxième partie, il présente la liste des musées, planétariums et clubs d’astronomie répartis sur tout le territoire.

Un très bon moyen pour découvrir le ciel et le photographier !

Le ciel à l’œil nu – Guillaume Cannat

Véritable référence en astronomie amateur qui arrive à sa seizième édition en 2018, ce guide édité par Guillaume Cannat liste, mois par mois, tous les événements remarquables, comme les conjonctions entre les astres par exemple (rapprochement serré depuis notre point de vue sur Terre), la position de telle ou telle constellation dans le ciel, où se situe la Voie lactée… en se concentrant sur des phénomènes facilement observables et à photographier.

Accompagné de nombreuses illustrations, cartes, photographies et d’explications sur les phénomènes astronomiques, c’est un ouvrage complet pour découvrir le ciel à venir tout en apprenant l’astronomie.

Photographier les astres en toutes saisons – Emmanuel Beaudoin

Un pendant du livre de Guillaume Cannat pour la partie ciel profond (galaxies, nébuleuses, amas globulaires…) est cet ouvrage.

Très didactique et bien pensé, il présente une sélection de 88objets à photographier selon la saison, votre niveau et votre matériel (votre focale disponible, votre appareil, les logiciels nécessaires). Chaque cible est accompagnée de sa fiche pratique, comprenant une photographie légendée du matériel et des réglages utilisés, les paramètres conseillés, des explications et astuces.

Attention toutefois : il est réservé aux photographes ayant les bases en astrophotographie du ciel profond, car les cibles sont dans la majorité hors de portée de ceux découvrant la discipline.

Ce livre n'est plus disponible en librairie, il faut donc se rabattre sur sa version numérique, disponible sur le site Internet de l'éditeur Dunod.

Les secrets de l'astrophoto - Thierry Legault

Un très bon livre de synthèse mais complet sur la pratique de l'astrophotographie, écrit par la personne considérée comme la référence de la discipline en France, Thierry Legault. Méthode, conseils, technique de prise de vue et de traitement, tout est abordé sans superflu et avec efficacité. A mettre dans toutes les mains des débutants, mais il faut néanmoins avoir déjà pratiqué un peu de photographie classique pour être à l'aise.

Astrophotographie - Thierry Legault

La bible de l'astrophotographie en langue française, dans un livre. Voici la description courte que l'on pourrait donner à cette ouvrage, dont la 3ème édition est sortie début 2018. Tout y est abordé, en profondeur, avec beaucoup de détail et d'exemples. De la dynamique des capteurs électroniques en passant par le traitement avancé... vous y trouverez votre bonheur, avec quelques "maux de tête" pour les non initiés.

Notes From the Stars - Yuri Beletsky, Mark Gee, Brad Goldpaint, Mikko Lagerstedt, Babak Tafreshi, Jack Fusco, Mike Taylor, Wally Pacholka, Paul Wilson, Rogelio Bernal Andreo

Ce livre, c'est l'équivalent des Avengers pour l'astrophotographie : des "super-astrophotographes" se réunissent pour partager leurs plus belles images ainsi que leur technique, dans une seule oeuvre. Les prises de vues parmi les plus impressionnantes jamais réalisées se trouvent dans cet ouvrage, que je vous conseille à la fois pour vous forger une solide culture visuelle (je veux dire par là également, développer un jugement critique), astrophotographique, et pour vous émerveiller sur les scènes immortalisés par ces experts de l'astropaysage du monde entier.

Les sites web

Astrobin

C'est l'équivalent de Flickr ou de 500px, mais spécialisé dans l'astrophotographie du ciel profond. Vous y trouverez une solide communauté avec la plupart des pointures internationales, qui publient régulièrement de superbes images du ciel. Un système de recherche vous permet de filtrer les images en fonction des sujets, du matériel utilisé, du temps de pose...

Lonely Speck

Un très bon site (en anglais) qui regorge d'articles d'actualités, de tutoriels, de tests et de dossiers de fond sur l'astrophoto. Les gérants du site produisent également des filtres de réduction de la pollution lumineuse (le Purenight).

ISS tracker

Comme son nom l’indique, le site ISS Tracker affiche la position en temps réel de la Station spatiale internationale sur une mappemonde, comme le voient les techniciens des centres spatiaux dans leurs centres de contrôle. Sa vitesse et son altitude sont également disponibles (passez en unités «metric»). Les courbes jaunes affichées sur la carte représentent son orbite en cours et les 2prochaines. Le cercle blanc, autour de l’ISS, représente la zone de visibilité de la station dans le ciel des observateurs.

Meteoblue

Site météo fiable et pratique à utiliser, Meteoblue propose plusieurs fonctionnalités intéressantes. En plus des prévisions à 7 jours, il propose plusieurs visualisations des modèles météo, afin de se faire sa propre idée des prévisions.

Il y a cependant une section qui retient notre attention : celle appelée "Astronomical seeing", dans la section "spécial" du menu à gauche. Une fois sur cette page, nous découvrons un grand tableau, composé des 3 jours à venir découpés en plages horaires, ainsi que le pourcentage de nuages bas, moyens et hauts, l'indice de seeing (une note sur 5 sur la qualité du ciel) et la vitesse du vent (turbulence atmosphérique).

A noter que Meteoblue existe aussi pour smartphone.

Sat24

Le jour J de votre sortie astrophoto, sat24 va vous permettre de connaitre quelques heures à l'avance et avec une relative précision (avec un peu d'habitude) le déplacement des perturbations, la formation et/ou la dispersion des nuages qui pourraient arriver sur votre position. Les animations sont par tranches de 15 minutes, depuis les 2 dernières heures. Il affiche également les précipitations et les impacts de foudre.

De jour, les images satellites sont dans le visible, avec des photos "classiques". La nuit, c'est une vue infrarouge qui est proposée, tout aussi pratique.

SpaceWeatherLive

Nous parlions en introduction d’une notion de mécanique, d’événements répétitifs et immuables à notre échelle ; il existe pourtant d’autres événements qui peuvent être plutôt imprévisibles, du moins à moyen et long terme. Les aurores en font partie. Grâce au progrès de la science, il est désormais possible de prévoir correctement l’apparition, l’intensité et la position des aurores, environ 24heures à l’avance.

Le site SpaceWeatherLive regorge d’outils, de graphiques et d’illustrations pour étudier et prévoir ses phénomènes spectaculaires, mais vous pouvez ne retenir que la page présente en lien ci-dessous, qui présente de manière concrète où les aurores vont apparaître sur Terre, dans les heures à venir.

Un outil à consulter absolument si vous partez en Islande.

DSO Browser

Un excellent site couteau-suisse, dédié à l'astrophotographie plutôt ciel profond (galaxies, nébuleuses...), il vous permet de planifier vos sessions photos en fonction de votre emplacement. Les cibles du moment sont présentés en suggestions avec une multitude d'infos. Vous pouvez créer un compte, ajouter vos coordonnées et votre matériel, ainsi qu'uploader vos images à la communauté présente sur le site.

Les logiciels

Stellarium

S’il y a bien un seul outil à retenir, c’est celui-ci. Gratuit, graphiquement réussi, Stellarium est un outil ludique et pédagogique qui vous permettra de vous présenter de la manière la plus concrète et visuelle possible le ciel à l’heure, la date et la position géographique voulue. Ce planétarium va simuler la voûte céleste avec beaucoup de détails et d’options d’affichage (constellations, objets du ciel profond, représentations artistiques, la pollution lumineuse…), dans l’hémisphère Nord comme dans l’hémisphère Sud. Les satellites et l'ISS sont simulés sur Stellarium, ce qui en fait également un outil de tracking si l'on souhaite la capturer.

Il dispose en outre d’une fonction très intéressante pour planifier vos prises de vue: un simulateur de champ. Cela vous permet de connaître la «taille» de votre future photographie, projetée sur la voute céleste. Très pratique si vous souhaitez savoir si un rapprochement entre 2 objets rentrera dans votre objectif. Cette option nécessite toutefois de connaître quelques caractéristiques de votre appareil (définition du capteur, sa dimension en millimètres, la taille de ses photosites, la focale et le diamètre de filtre pour votre objectif).

Stellarium est disponible pour Windows, OS X et Linux.

L'Atlas Virtuel de la Lune

Référence incontournable pour les astrophotographes ayant une spécialité pour le lunaire, l’Atlas virtuel de la Lune (AVL) propose une carte incroyablement détaillée de notre satellite naturel, avec la simulation des phases de la Lune, pour représenter les zones éclairées par le Soleil, ou bien à l’ombre. Des centaines de cratères et formations géologiques sont recensées, avec leurs fiches commentées.

L'AVL est disponible pour Windows, OS X et Linux.

Les applis mobile

Sky Live

Une appli à l'interface agréable, elle propose un résumé de ce qui est à voir chaque soir : quelle est la phase de la Lune, quelles sont les heures de lever et de coucher des planètes et des constellations principales, à quelle heure va se coucher et se lever le Soleil, les horaires éventuels de passage de l'ISS... elle indique également quelques données météo, mais ce n'est pas fiable à 100 %.

L'application est disponible sur iOS au prix de 1,99 €.

Clear Outside

Très bonne appli mobile permettant de visualiser les couches de nuages, le lever et le coucher de la lune et du soleil, la brume, le vent et la température.

Elle est similaire au site Meteoblue, avec sa section "Astronomical seeing".

Application disponible sur iOS et Android.

Carte du Ciel (et autres SkyView, Star Walk...)

Excellent compagnon sur le terrain, l’appli Carte du ciel vous permet de vous repérer dans le ciel. Il est le complément de Stellarium, mais sur votre smartphone.
Son principal intérêt est sa fonction s’apparentant à la « réalité augmentée » : il vous affiche en direct que vous avez en face de vous. Très utile si vous n’êtes plus sûr de vous concernant la position d’une constellation ou d’un objet du ciel profond. Ses autres fonctions sont classiques et attendues d’une planétarium sur mobile (zoom, affichage d’informations sur les objets célestes). Vous noterez quelques options payantes, mais elles ne sont pas obligatoires.

Application gratuite disponible sur Android et iOS.

ISS Finder

Cette application, plus complète que le site ISStracker, vous propose des outils efficaces pour prévoir votre prise de vue avec précision : alertes de passages selon votre position, dans quelle direction elle apparaitra, jusqu’à quelle « hauteur » elle ira dans le ciel… Les applications photo de cette appli sont très concrètes.
À télécharger absolument sur votre smartphone si vous souhaitez chasser l’ISS.

Application gratuite disponible sur Android et iOS

Photopills

Photopills est une application impressionnante, totalement dédiée à la photo.
Il s’agit d’une des meilleures « applis couteau suisse photo » qui existent, notamment en astrophotographie. Les outils intégrés sont nombreux, pertinents, bien conçus et redoutables pour prévoir une sortie astrophoto. Vous pouvez planifier votre prise de vue en fonction des angles d’apparition de la Lune, le Soleil, calculer la taille des trainées d’étoiles en fonction de votre temps de pose dans le cadre d’un circumpolaire, calculer votre exposition optimale en fonction de votre focale (avant que les étoiles ne se transforment en trait, basé sur la « règle des 500 »), votre champ de vision (un peu comme Stellarium)…

L’application, disponible sur Android et iOS, est au prix de 9,99 €. Elle les vaut largement vu les services rendus une fois sur site.